Le Sacrement des Malades

 

A l'image du Christ

prenant soin des personnes malades ou en difficulté,

dans le secteur sanitaire et social.

 

     Les malades qui le souhaitent

peuvent demander à recevoir la visite d'un prêtre,

ou que leur soit apportée la communion.

 

 

Le sacrement des malades, donné par un prêtre,
apporte soutien et réconfort

et il n'est pas à demander seulement à l'approche de la mort.

 

Occasionnellement, des célébrations communautaires du sacrement sont organisées par le diocèse.

 

 

Quand recevoir le sacrement des malades ?

     Au moment de la vieillesse où la vie semble à la merci d'un accident.
     A l'heure où l'on apprend que l'on a une maladie grave et qu'elle va s'installer.

    Aujourd'hui, certains " malades de la vie ", des personnes en grande souffrance morale, en dépression, demandent le sacrement des malades pour reprendre goût à la vie.

 

Faut-il être conscient pour recevoir le sacrement des malades ?

     Oui, car le malade doit pouvoir demander le sacrement en toute liberté. Il est proposé par la famille, la maison de retraite, l'aumônier dans un hôpital. Mais la décision doit venir du malade.

     Rappelons, encore une fois, que ce sacrement est destiné aux personnes affaiblies par la maladie ou la vieillesse et pas uniquement aux mourants. Dans certains cas d'urgence, le malade reçoit successivement la Réconciliation, l'Onction et l'Eucharistie.

     Si le malade est peu conscient, il existe d'autres liturgies comme l'imposition des mains et la prière.

 

Comment se déroule la célébration du sacrement des malades ?

     La célébration peut se dérouler à l'hôpital, chez le malade ou dans une célébration communautaire.

     L'essentiel du sacrement se trouve dans l'imposition des mains en silence, suivie de l'Onction faite avec l'Huile des malades bénie par l'évêque lors de la Messe Chrismale.

      Le prêtre dit ces paroles : " N., par cette onction sainte, que le Seigneur en sa grande bonté, vous réconforte par la grâce de l'Esprit Saint" et la personne répond : "Amen". "Ainsi, vous ayant libéré de tous péchés, qu'il vous sauve et vous relève". "Amen".

 

Qui contacter ?

Vous souhaitez recevoir la communion à domicile ou le sacrement des malades,

Contactez le SEM :

Marie-Dominique ROUSSEL - Tél: 03.28.42.83.31

A l'hôpital, un service d'aumônerie catholique est à la disposition des malades.